U

Livre Mange Bruxelles

22 restaurants, 83 invités et 200 recettes qui racontent les meileures tables de Bruxelles
Restaurant

The Glorious

4 a De Burburestraat,
2000 Anvers
Tél. +32 (0)3 237 09 37
www.theglorious.be
Fermé le lundi.

L’aventure du Kasteel Withof terminée,
Jurgen Lijcops a ouvert cette maison supposée
moins prétentieuse – quoique le nom ! mais où
le vin tient également le haut du pavé. C’est
une brasserie et un bar à vins haut de gamme,
chics et agréables, proposant des prix plutôt
bas vu le cadre, l’ambiance, le service et
l’offre. Après des études en sciences économiques,
Lijcops s’est formé à l’oenologie à
l’Université du vin de Bordeaux, puis au Lycée
viticole de Beaune, travaillant un temps au
Château La Croix Saint-Georges à Pomerol,
puis au Domaine Grivault à Meursault. Comme
sommelier, il est passé par le Scholteshof,
le Slagmolen et chez Bruneau. Avouez, il y a
pire comme C.V, d’autant que l’on peut ajouter
la coordination des reportages de l’ouvrage
Les plus belles caves au monde, récemment
publié. Il bénéfi cie d’une excellente réputation
comme sommelier, même s’il n’est pas le
plus jovial et le plus sympathique de la bande.
Disons qu’il appartient à ce type de sommeliers
directs et sûrs d’eux, capables d’assumer
leurs audaces et leurs choix. Vous pouvez lui
faire confi ance : ses vins, tantôt classiques,
tantôt natures, tantôt inconnus, élégants ou
bus cent fois, plaisent et impressionnent. Il
annonce 15 vins au verre, 300 propositions
pour 150 références. Sa carte de vins change
toutes les 2 semaines. Côté prix, elle est
honnête, avec un ajout de 25 €, de 20 € ou
de 15 € le prix d’achat de la bouteille, somme
diminuant à mesure que l’on monte en références.
C’est une très belle carte, découpée
en trois tranches : la première commence avec
des vins jusqu’à 40 € comme le Fleurie 2008
d’Yvon Métras à 39 €. Suit une gamme de vins
entre 41 € et 80 € dont le Castello di Ama 2005
( 50 € ) ou Hecate 2004, le madiran de l’ami
Pierre Speyers ( 51 € ). L’offre se referme avec
des vins de prestige, au delà des 80 €, comme
un Pouilly Fuissé du domaine Guffens-Heyen à
97 €. C’est tellement honnête que le sommelier
vous jure perdre de l’argent dans sa politique,
mais on n'ira pas jusqu’à le croire sur ce point.
Pour ceux qui aiment se faire gâter, sachez
qu’il adore les whiskies rares et qu’il est possible
d’apprécier à l’étage un cigare avec tout le
confort que ceci sous-entend.

Votre Nom *

Votre email *

Votre site

Votre commentaire *


Merci de saisir le texte de cette image pour valider votre commentaire