U

Livre Mange Bruxelles

22 restaurants, 83 invités et 200 recettes qui racontent les meileures tables de Bruxelles
Bar à vin

De Wikke - Pieter Vitse

47 Koningin Astridlaan,
8450 Bredene
Tél. +32 (0)59 322475
www.parkcosta.be
Ouvert tous les jours pendant
les week-ends et vacances scolaires.

Merci à Bruno Van Spauwen de m’avoir
souffl é cette adresse, parce que celle-là,
franchement, il fallait se lever tôt pour la
trouver, et elle fait partie des plus belles rencontres
de l’aventure que fut ce livre. Elle se
cache au milieu d’un terrain de camping de 8
hectares et de plusieurs centaines de caravanes
résidentielles, à Bredene.
Fils d’un hôtelier d’Ostende, Pieter Vitse
est envoyé à l’école hôtelière de Bruges y
apprendre le métier. Il fi le vers ses treize ans
lorsque son père lui demande ce qui lui ferait
plaisir pour son anniversaire. L’adolescent
répond : « un Pétrus ! » « trop cher ! », s’étrangle
le père qui sent chez son fi ls une saine curiosité
et se rabat sur un Mouton Rothschild 85.
Ce vin est le début d’une belle histoire avec le
garçon qui s’engage dans de premiers achats à
15 ans, s’en va découvrir des grands châteaux
du Bordelais l’année suivante et a sa propre
cave à 20 ans. Passionné par le riesling, le
chenin et les cépages autochtones, il a depuis
suivi pas mal de formations et fait régulièrement
les vendanges, changeant chaque
année de région. Il est passé par le domaine de
Kiralyudvar, en Hongrie, à la base de la renaissance
du Tokaj, le domaine Zind-Humbrecht,
chez Huet, à Vouvray, chez Emmerich Knoll, à
Wachau, ou chez Roman Niewodniczanski de la
Weingut Van Volxem au coeur de la Sarre. Ses
choix en disent long, en tout cas assez pour
imaginer la qualité de sa cave.
Piet a repris en 98 le camping de ses
parents. Pendant quelques années, il a tenu
à l’intérieur un restaurant, une adresse que
les fi ns gourmands et gourmets de Flandre ne
refi laient qu’aux initiés. On y buvait des merveilles
à prix d’amis, notre homme cherchant
surtout à partager sa passion et ses connaissances.
Le bar à vins existe toujours, mais on
n’y mange plus que le vendredi, un barbecue,
avec les campeurs. Il faut s’accrocher pour
trouver l’adresse, oser entrer dans le camping,
demander trois fois son chemin, le patron ne
faisant guère de publicité pour l’endroit. Mais
je peux vous dire que ceux qui le trouvent ne le
regrettent pas. D’ailleurs, c’est tout simple : à
l’intérieur du camping, si vous ne tombez pas
sur Nathalie, son épouse, suivez la route, elle
fi nit par arriver au bar ! Allez-y au printemps
ou en été parce que quand vient septembre,
Piet et son épouse ferment boutique, non
plus pour aller faire les vendanges d’autres
vignerons, mais, depuis cette année, pour faire
leurs propres vendanges, dans un coin secret
de Champagne. On en parlera une autre fois…

Votre Nom *

Votre email *

Votre site

Votre commentaire *


Merci de saisir le texte de cette image pour valider votre commentaire