U

Livre Mange Bruxelles

22 restaurants, 83 invités et 200 recettes qui racontent les meileures tables de Bruxelles
Restaurant

Les éleveurs Andy De Brouwer

1a Suikerkaai,
1500 Hal
Tél. +32 (0)2 361 13 40
www.les-eleveurs.be
Fermé samedi midi, dimanche et lundi.

Entre le vin et Les Éleveurs, maison réputée du côté de Halle, la relation est ancienne.

Le nom rend hommage aux éleveurs de chevaux brabançons qui, autrefois, rejoignaient la gare voisine du restaurant pour vendre des poulains destinés à l’exportation. Une fois les ventes conclues, on raconte que les maquignons arrosaient l’affaire en débouchant une bouteille de Veuve Clicquot. Plus tard, pendant la Seconde Guerre mondiale, l’établissement gagna sa clientèle en proposant du gibier à ses tables, viande à l’époque non rationnée. Celle-ci devint la spécialité de la maison, l’obligeant ensuite à s’intéresser aux vins de Bourgogne et du Rhône associés par tradition à ces viandes.

Je tiens l'histoire du père d’Andy De Brouwer, digne représentant de la quatrième génération à la tête de cette maison familiale.  Andy se souvient lorsque qu’il n’avait que dix ou onze ans, que son père l’obligeait, à la table dominicale, à tremper ses lèvres dans un verre de vin coupé d’eau, histoire de se faire un nez. Longtemps classique, la carte du restaurant s’est ouverte au reste de la France, puis aux vins du monde et aux cépages rares avec son arrivée. Passionné par les vins du Portugal et d’Espagne, Andy aime accompagner la cuisine simple et assez masculine de Sofi e, sa compagne, Lady chef en 2008, de vins inattendus comme un riesling de Slovénie, un vin hongrois sec à base de furmint ou un vin à base de Petite Arvine de la maison Favre dans le Valais suisse. Sa carte vit et voyage, changeant tous les deux mois, laissant néanmoins la place qu’il faut aux classiques. Elle propose également une belle collection de madères, de portos et de sherries. 

Habitué des vignobles, Andy importe également quelques vins comme ceux du Domaine de la Coume Majou, le trendy Sexy, vin portugais connu des fêtards ou les vins de la Bodegas San Gil en Espagne. Au printemps 2009, il sortait sa première création, le Red  One by Andy, un rouge opulent assemblé avec les cépages alicante Bouschet, touriga nacional et cabernet sauvignon. Tout est parti le temps d’un vol d’hirondelles.

Votre Nom *

Votre email *

Votre site

Votre commentaire *


Merci de saisir le texte de cette image pour valider votre commentaire