U

Livre Mange Bruxelles

22 restaurants, 83 invités et 200 recettes qui racontent les meileures tables de Bruxelles
Restaurant Gastronomique

Le Fou est Belge

24 Route de Givet,
5377 Heure-en-Famenne
Tél. +32 (0)86 32 28 12
www.lefouestbelge.be
Fermé dimanche, lundi et jeudi soir.

On associe souvent à la cuisine de
Daniel Van Lint, chef de l’étoilé Fou est belge,
authenticité, sobriété, respect du produit et
du terroir. Sérieux, plutôt sûr de lui, celui-ci
ne se positionne pas du côté des chefs les
plus audacieux ou créatifs, mais il préfère, à
sa manière et à son rythme, réinterpréter des
références classiques : un boudin noir, par
exemple, mais un boudin fait maison, enrichi
d’une touche de foie gras et d’un je ne sais
quoi qui le rendra inoubliable. Ami de Michel
Thorrout ( TG vins ), avec qui il a parcouru les
vignobles de France de long en large depuis
le milieu des années 80, Daniel est fi er, à
juste titre, d’une carte à compter parmi les
plus belles du pays. Le chef et cet importateur
organisent de temps à autres des repas
où se rencontrent leurs savoirs respectifs
autour d’un thème du genre « truffe et vins ».
C’est à tomber raide de bonheur, m’a-t-on dit,
et je veux bien le croire. Impressionnante et
pointue, sa carte des vins propose ce qui se
fait de mieux, principalement en France, à prix
corrects. Au-delà des 30 €, en prix d’achat
bouteille, Van Lint ajoute environ 40 € à sa
carte. Cela donne un Château Margaux 2001 à
220 € ou un Comte Lafon, Meursault Charmes
2002 Premier cru à 144 €.
Quand il évoque cette carte, on sent
chez Van Lint une passion presque cléricale
pour ses vins qu’il aime purs, directs et droits.
Il m’a raconté qu’il fallait être un rien timbré
pour monter une cave pareille, et je veux bien
le croire. Elle lui aurait d’ailleurs coûté quelques
vacances… Des grandes maisons apparues
ces vingt dernières années, aucune ne
manque. Il importe en direct quelques maisons
comme Lefl aive, Deiss, les soeurs Faller, Bruno
Lorenzon, mais aussi Coche-Dury, Bonneau du
Martray ou Rijkaert. Les bourgognes impressionnent
; le reste est à l’avenant : Foreau
du Clos Naudin, Vincent Pinard, Nicolas
Joly, Joguet, Amirault, les grands de la Loire
côtoient les homologues du Rhône, de Clape à
Graillot, en passant par Jamet et Trévallon où
une verticale 95/2006 est possible. Les inconditionnels
de Bordeaux y trouveront également
leur bonheur, même si cette région n’est pas le
point fort de la carte.

Votre Nom *

Votre email *

Votre site

Votre commentaire *


Merci de saisir le texte de cette image pour valider votre commentaire