U

Livre Mange Bruxelles

22 restaurants, 83 invités et 200 recettes qui racontent les meileures tables de Bruxelles
Restaurant gastronomique

L'Essentiel

32 Rue Roger Clément,
5020 Temploux
Tél. +32 (0)81 56 86 16
www.lessentiel.be
Fermé le dimanche et le lundi.

Interrogez nos chefs et nos sommeliers
sur les plus belles cartes de vins en Wallonie,
beaucoup pointeront l’Essentiel dans
leur top trois, voire sur la plus haute marche
du podium. Cette carte est le résultat d’un
homme : Michel De Muynck, référence incontournable
parmi les grands sommeliers du
pays. Après avoir appris les bases du métier au
Trèfl e à Quatre Feuilles, restaurant autrefois
réputé, il s’est fait seul, lisant, achetant tout
ce qu’il trouvait sur le sujet. Il est arrivé à
l’Essentiel en 98 où on lui a laissé les coudées
franches pour développer une carte des vins de
référence. Suivi par sa direction, il a développé
cette carte jusqu’à 950 références et 23.000
bouteilles. Elle en compte aujourd’hui 13.000
parce qu’un cellier doit vivre et peut évoluer en
fonction du marché et du goût d’une clientèle
qu’il faut parfois suivre, parfois secouer.
Michel s’est tant intéressé au vin qu’il en a
donné le virus à son fi ls Maxim, également
actif dans la profession. Après être passé à
l’Air du Temps, celui-ci travaille aujourd’hui
chez Pouic Pouic, une adresse montante dans
le Hainaut. Père et fi ls se distinguent dans
leur goût pour le vin car si Maxim avance le
riesling comme cépage de préférence, Michel
est plutôt amateur de syrah et de chenin. Il est
passionné par les vins suisses, ayant inscrit
à la carte de l’Essentiel des domaines comme
Henri Valloton, Jean-René Germanier ou Marie
Thérèse Chappaz. En Rhône, autre région de
prédilection, il cite Thierry Allemand et Vincent
Paris à Cornas, Jamet en Côtes rôties, Yan
Chave ou Philippe Faury en Saint Joseph blanc.
C’est un grand, un très grand amoureux de
l’appellation Morey-saint-Denis en Bourgogne,
notammet du Clos de Tart. Très au fait de l’histoire
des vins, intarissable quand il parle de
vignerons amis, il résume l’esprit de sa carte
en parlant simplement de « vins où ressortent
des terroirs ». Il cite comme exemples et avec
émotion les vins purs et cristallins de Stéphane
Cossais, récemment disparu, ou ceux d’Eric
Morgat à Savennières.

Votre Nom *

Votre email *

Votre site

Votre commentaire *


Merci de saisir le texte de cette image pour valider votre commentaire