U

Livre Mange Bruxelles

22 restaurants, 83 invités et 200 recettes qui racontent les meileures tables de Bruxelles
Restaurant

Chai Gourmand

74 Chaussée de Charleroi,
5030 Gembloux
Tél. +32 (0)81 60 09 88
www.chaigourmand.be
Fermé mardi et mercredi, et le samedi midi.

Un sommelier sympathique, une maison
qui ne se la joue pas et dont on peut s’attendre
à des lendemains des plus chantants. Il
s’appelle Michaël Jacques, est passé par le
Comme chez Soi, le Vignoble de Margot, l’Essentiel
et la Plage d’Amée. C’est un sommelier
intéressé par des vignerons philosophes plutôt
que des gens sûrs de leur coup et de leurs
ventes. Franchement, il m’a bien plu, même
si je me garderais de me prononcer sur le
savoir-faire du chef qui me reste méconnu. La
carte monte à 350 références, ce qui n’est pas
mal pour une jeune maison. Côté prix, c’est
intéressant dès que l’on monte en qualité, avec
une marge diminuant quand ces prix s’envolent.
Comme souvent dans ces jeunes maisons,
le sommelier impose sa vision dans des menus
vins compris où il a les coudées franches
pour servir, par exemple, « Les Cavaillès »,
un vin de Michel Issaly, vigneron indépendant
des Coteaux du Gaillacois, que vous avez le
droit de ne pas aimer, comme le précise son
étiquette. On applaudit chez Michaël le plaisir
de soutenir des maisons émergentes comme
le remarquable Domaine des Deux Ânes, en
Corbières. Çà et là, quelques grands noms
habillent la carte, mais cohabitant avec des
cuvées rares comme « La Barbarine » de
Gangloff ( 78 € pour le 2005 ). Il y a aussi le
bourgogne générique d’Alain Burguet ( 57 €
pour son 2006 ), un vin d’une belle franchise,
bien adapté à l’esprit d’une maison touchante.

Mathieu le 08 11 2011 - 19:23

Voici une vrai découverte...

Nous avions envie de découvrir de nouvelles palettes de goûts.
Nous avons été servi.

Le menu 4 services nous a permis de naviguer entre des plats fins et délicats.
C'est un plaisir de retrouver des goûts fins sans pour autant déstructurés.

L'accompagnement vin permet de bonnes découvertes.

Même si quelques efforts peuvent être fait dans le service et la finition,
c'est un délice.

Fred Bekaert le 08 11 2011 - 10:52

SEPUL... j'ai trop traîné dans la région de Thimister-Clermont dans une autre vie (souvenir ému de la magnifique cave du Charmes-Chambertin).Fred Bekaert le 08 11 2011 - 10:49

René SIMUL dresse un joli portrait du plus visible des 2 complices. Pour compléter le tableau, une rapide bio du chef : Pierre Massin a longtemps travaillé dans l'ombre de Pierre Résimont à L'Eau Vive (Arbre). Avant l'aventure Chai Gourmand, l'Hostellerie Le Parvis à Petit-Han (près de Durbuy) lui a offert une première vitrine de ses talents. Son style : revisiter la cuisine classique sans tomber dans le modernisme "bling-bling". Des saveurs vraies, souvent aux accents du sud, dans un registre gourmand et raffiné à la fois.
Votre Nom *

Votre email *

Votre site

Votre commentaire *


Merci de saisir le texte de cette image pour valider votre commentaire