U

Livre Mange Bruxelles

22 restaurants, 83 invités et 200 recettes qui racontent les meileures tables de Bruxelles
Restaurant

Au Sanglier des Ardennes

Au Sanglier des Ardennes
4 Rue J.B Périquet,
5670 Viroinval
Tél. +32 (0)60 39 90 89
www.ausanglierdesardennes.be

Quinze kilomètres avant d’arriver à
Oignies, mon GPS m’a envoyé sur un chemin de
terre où un panneau de signalisation indiquait
: « excepté circulation locale ». L’appareil
avait l’air sûr de son coup, et j’ai osé, m’engageant
à travers bois sur un chemin plutôt
improbable, à conseiller plutôt aux véhicules
4x4. On m’avait prévenu que j’allais chez des
chasseurs, des vrais, des purs, et je me voyais
découvrir leur territoire avant leur cuisine.
C’était bien, c’était l’automne, il y avait des
nappes de brouillard, parfois quelques vaches,
parfois un rayon de soleil qui pointait le bout
de son nez, et ma femme qui s’inquiétait.
J’avoue, j’ai espéré ne pas tomber en panne
dans cet espèce de no man’s land entre la
France et la Belgique, car inutile de songer
téléphoner. Mais au bout d’un long moment,
alors que je m’attendais à tomber sur Mandrin
ou autre héros de mon enfance, le paysage
nous déposés au coeur de ce village tranquille
et pittoresque chanté par Toine Culot.
J’ai rencontré Au Sanglier des Ardennes
une des familles les plus attachantes
qui soient, à la tête d’un vrai repaire de
gourmands. Grand chasseur devant l’éternel,
Jacky Buchet dirige l’affaire de main de
maître depuis quarante ans, accompagné en
cuisine par son fi ls et son petit-fi ls. La carte
est à tomber raide. Oui, à tomber raide ! Six
cent références, 25.000 bouteilles planquées
un peu partout dans le village, et 90 % des
vins achetés en direct. Je m’étais dit : « des
chasseurs ? Ce sera une belle cave, mais des
étiquettes bordelaises, bourguignonnes ou du
Rhône ». Et bien, j’avoue, je me suis planté sur
toute la ligne : la carte de Jacky, c’est tout,
mais tout sauf des étiquettes qui en jettent.
Il suffi t de jeter un oeil sur les bouteilles proposées
et les prix réclamés pour comprendre
que l’on est ici dans une démarche de passionné.
C’est une carte intelligente et pleine
d’humanité qui a valu à son auteur d’être le
premier à avoir en Belgique les vins d’Hervé
Bizeul du Clos des Fées. Elle cache des cuvées
rares comme la « Petite Sibérie » ( 140 € le
2001 ! ) et les millésimes de la Granges des
Pères depuis 1995, à… 68 €. Oui, à 68 € ! Elle
cache cette cuvée rare faite par Dagueneau
dans les années 90 appelée « Maudit », un vin
doux que je ne connaissais pas. Je cite encore
les Clos du Tart 95 ou 99 à 150 €, les Rayas
97 et 98 à 100 €, le Guidal « La Doriane », en
Condrieu, à 115 €, les Silex de Dagueneau,
85 €, un Tempier 93, cuvée « La Tourtine »,
à 44 € ou une Côte-Rôtie de Joseph Jamet,
92,64 €. Certains vins y sont moins chers qu’au
domaine ! J’en ai dit assez, le reste est à l’avenant.
Faites confi ance à votre GPS, vous ne
serez pas déçus. Ah oui, j’oubliais, il y a aussi
une incroyable carte de magnums, et une autre
de jereboams ! Des fous magnifi ques, comme
on n'en fait plus. Respect !

Votre Nom *

Votre email *

Votre site

Votre commentaire *


Merci de saisir le texte de cette image pour valider votre commentaire